L'Entretien de LTB News: Entretien avec la Conseillère d'Orientation Psychologue

img-0022-2.jpgimg-0023.jpg








Juste avant la tenue des conseils de classe de fin d’année, Mme Aimée MBOUGOU NDONG la conseillère d’orientation nouvellement affectée au sein de notre établissement a bien voulu nous accorder un entretien. Dans cet entretien, elle nous parle d’elle, de ses études, de ses attributions exactes au lycée, de son insertion au sein de son nouvel établissement et des ses relations avec les élèves.


Bonjour Mme la Conseillère, parlez-nous de vous…

Je m’appelle Aimée MBOUGOU NDONG ; j’ai 32 ans. J’ai fait mes études secondaires au Lycée Lubin Martial Ntoutoume Obame de Ntoum, près de Libreville. J’ai un baccalauréat (Série A1) obtenu au Lycée Richard Nguema Bekale d’Oyem. Mes études supérieures, je les faites à l’Université Omar Bongo de Libreville au département de sociologie où j’ai décroché une maîtrise. Puis ont suivi deux années de formation à l’Ecole Normale Supérieure (ENS) dans la filière guidance. Au terme de cette  formation je suis sortie nantie d’un diplôme de CAPES.

Quelle est votre fonction exacte au Lycée Thuriaf Bantsantsa ?

Conseiller d’orientation psychologue en sciences de l’éducation.

Et quelles sont les attributions précises d’un Conseiller d’orientation psychologue ?

Le COP aide l’enfant à s’adapter dans nouvel environnement, à dépister les difficultés d’adaptation des adolescents à l’enseignement et à la vie scolaire, sociale et familiale. Il ou elle informe aussi les élèves sur les filières d’études et les métiers et participe au suivi psychologique des élèves en difficultés relationnelles et affectives.

Quand êtes-vous arrivée à Port-Gentil ?

Je suis arrivée à Port-Gentil le 9 janvier 2012. Et deux jours plus tard, le 11 janvier 2012, je prenais mes fonctions au lycée.

Qu’est-ce qui peut expliquer ce retard quand on sait que l’année scolaire débute en octobre ?

Les titres de transport n’étaient pas à notre disposition, il fallait donc d’abord percevoir le premier bon de caisse (présalaire) pour pouvoir effectuer notre voyage sur Port-Gentil.

Vous n’avez pris vos quartiers au lycée qu’il y a deux mois environ. Pourquoi alors que vous êtes arrivée depuis janvier ?

En fait je travaillais au lycée depuis février à la fin de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) et aussi à la Direction d’Académie Provinciale, au Service de Psychologie d’Information et d’Orientation. Au lycée, je partageais le même bureau que l’informaticien en attendant qu’on n’apprête le bureau qui m’avait été affecté.

Comment s’est faite votre insertion au sein de l’établissement ?

Timidement. C’est ma première affectation et ma première expérience professionnelle. L’habitude est une seconde nature, donc en s’habituant, tout devient plus normal.

Quel sont vos sentiments vis-à-vis de l’administration du lycée, des élèves, etc.

Ici les gens ont le sens de l’hospitalité et sont respectueux. L’esprit de sociabilité règne et fait vivre l’administration ainsi que tout le lycée. Quant aux élèves, c’est la réticence. Et cela se comprend aisément. C’est une première dans l’histoire de leur établissement. [C’est en effet la première fois qu’un conseiller d’orientation psychologue est affecté au Lycée Thuriaf Bantsantsa. NDLR] Je crois que l’année prochaine, ils prendront conscience de la chose.

Quelles sont les principales difficultés auxquelles sont confrontés les élèves du lycée ?

Ce sont des élèves qui vivent des problèmes des grandes personnes. En fait, les filles méritent d’être sensibilisées davantage. Elles sont précoces sur le plan sexuel. Il faut renouveler les manuels scolaires pour une bonne culture des élèves. Ils sont pour la plupart paresseux et préfèrent mettre l’accent sur les activités extrascolaires.

Avez-vous rencontré des problèmes particuliers avec les élèves?

Personnellement, les élèves sont mes amis ; je suis leur avocat. Je n’ai eu aucun problème particulier avec un ou des élèves. Dans la ville, ils sont surtout confrontés au problème de transport et de manque de moyens financiers, au point qu’ils sont constamment en retard aux cours.

 

Propos recueillis par Sébastien NZUZI


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site