Proclamation des résultats des examens blancs 2012

photo-0087-1.jpgMme le Directeur d’Académie Provinciale, Mme Manuela BIYI MINKO a présidé le lundi 19 mars dernier la cérémonie de proclamation solennelle des résultats des examens blancs organisés du 5 au 10 mars au sein de l’établissement. Accompagnée de plusieurs de ses collaborateurs, notamment M. le Directeur d’Académie Provinciale Adjoint, M. Henri Georges BOUDZANGA BOUDZANGA ,  Mme la DAP a été accueillie par le personnel administratif, conduit par le Proviseur, M. Guilain NEYER OLOURI, le corps professoral, et l’ensemble des élèves du lycée.

Prenant la parole en premier, le responsable du secrétariat du baccalauréat blanc, M. Alain N’GOMA N’GOMA a donné succinctement  les statistiques des examens, non sans oublier de souligner le caractère inquiétant des performances réalisées. Il a ainsi interpelé la communauté scolaire, en particulier les élèves et les enseignants, afin de se battre en vue d’améliorer ces résultats.

La concurrence des autres établissements 

Puis Mme la Directrice d’Académie s’est exprimée à son tour. Elle a d’abord tenu à prodiguer quelques conseils aux élèves.

« Très bientôt vous allez affronter les examens blancs provinciaux ; vous allez vous confronter à la concurrence des élèves venant d’autres établissements scolaires de la province. A cette occasion, vous allez défendre les couleurs de votre lycée. Puis en fin d’année, vous affronterez les examens officiels (Bepc national et Baccalauréat national). Là encore, ce sera une compétition. Chaque établissement scolaire fera face aux autres établissements de la nation. Participer à ces examens officiels signifie défendre non seulement l’honneur de votre famille, mais aussi celui de votre lycée, de votre province ; car il sera dorénavant établi un classement des résultats des examens nationaux par établissement mais aussi par province. » a-t-elle martelé. 

A cet effet, Mme la Directrice d’Académie Provinciale pouvait déjà annoncer l’initiative du Ministre de l’Education Nationale, M. Séraphin MOUNDOUNGA, de procéder, au sortir de chaque session d’examens nationaux, à un classement des résultats obtenus par chaque province, au-delà du classement par établissement, qui existe déjà depuis deux ou trois ans.

Pour montrer la complexité des enjeux, Mme la DAP a expliqué que chacun doit s’impliquer davantage, se surpasser. Elèves, enseignants, administratifs, car il s’agit non seulement d’avoir le plus grand nombre possible d’admis par établissement mais aussi par bassin pédagogique. 

Du purgatoire au paradis

Afin de ne pas traumatiser davantage les élèves en classes d’examen, Mme la DAP a choisi d’utiliser la méthode douce. Tout en encourageant les heureux admis à confirmer, sinon dépasser leurs performances actuelles, elle a demandé aux admissibles de tout faire pour aller vers le « paradis » en quittant le « purgatoire ». Quant aux ajournés, elle les a motivé à déployer toutes leurs énergies pour pouvoir faire la joie de leur famille et de leur établissement.

Tout en reconnaissant la faiblesse des résultats obtenus lors de ces examens, Mme la DAP a demandé aux élèves de redoubler d’efforts.

De façon indirecte, elle a invité l’administration du lycée ainsi que les enseignants à faire tout leur possible pour sortir de ces mauvais résultats. Elle a également demandé une plus grande implication de la part des parents d’élèves. A l’endroit de tous, elle a exprimé l’espoir de voir les premières améliorations se constater déjà lors des examens blancs provinciaux à venir.

Sébastien NZUZI (avec Alain N'GOMA N'GOMA), LTB NEWS, 21 mars 2012

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×